fbpx Nouvelles et communiqués | Réseau des femmes en environnement
Aller au contenu principal
x

Au terme d’un baccalauréat en administration des affaires et d’un certificat en marketing, Élyse Arcand a travaillé dans les secteurs de la mise en marché et des relations gouvernementales en entreprise avant de devenir consultante en communication à son compte. Ayant choisi, en 2007, d’orienter sa pratique en lien à ses valeurs, elle a joint le Réseau des femmes en environnement où elle a notamment participé aux activités du conseil ayant mené à la création du Collectif Communication Citoyenne.

 

Par Daphnée Gariépy, biologiste

 

Les ressources naturelles sont nombreuses au Québec, l’eau étant sans aucun doute la plus précieuse d’entre toutes. Néanmoins, puisqu’elle est abondante, cette ressource n’est parfois pas considérée à sa juste valeur.

France Levert est administratrice du Réseau des femmes en environnement et présidente du Conseil d'administration chez Groupe Écosphère. Détentrice d’une maîtrise en urbanisme et d'un baccalauréat en gestion des affaires, France s’est ensuite intéressée aux facteurs qui influencent les comportements et les décisions des entreprises en matière d’environnement lors de ses études au doctorat. Depuis plus de 25 ans, elle s’implique personnellement dans diverses organisations dévouées à l’environnement, l’éducation et le développement durable.

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

L'apport fondateur des femmes dans
la création du Québec de demain

 

Depuis maintenant quelques semaines, nous avons mis nos vies «normales» sur pause, le temps de gérer la crise sanitaire causée par la Covid-19. Une épreuve difficile, tragique. Confiné-es chez nous, nos habitudes et nos besoins ont complètement changés en l’espace de quelques jours. 

Nous vivons des incertitudes, des angoisses, des deuils. Nous nous remettons également en question et nous interrogeons sur «l'après Covid». 

Cette crise sanitaire est une tragédie humanitaire, mais n’oublions pas son origine: la transmission d’un animal sauvage à un être humain. 

Par Élyse Arcand, présidente du Réseau des femmes en environnement